Toujours de chez Dame Citronille, j'avais flashé sur ce modèle incontournable, indémodable, intemporel : la jolie petite robe froncée. Point de Liberty pour ce premier essai (téméraire, mais pas folle la guêpe...). J'ai modifié légèrement le patron pour doubler entièrement l'empiècement de poitrine. Déjà parce que le biais c'est la galère à poser c'est pas terrible niveau finitions je trouve, ensuite parce que sur l'intérieur, c'est bien plus joli d'avoir une jolie parmenture fixée à points coulés sur les fronces, que des fronces apparentes coupées à cru.

Bref, doublure donc, et aucun changement autre. Les photos portées seront bientôt disponibles, dès que les températures le permettront (et, accessoirement, que j'arriverai à amadouer le modèle, qui n'est pas franchement disposé ces derniers temps à jouer les mannequins pour maman).

 

Robe_Fronc_e