Ce matin, bravant le froid automnal, nous sommes sorties, Petite Fée et moi, pour un périple d'une heure et demie chez... Toys'R"Us.

M'étant aperçue avec effroi que Petite Fée avait encore dans ses bacs à jouets des hochets, des anneaux de dentition, et Sophie la Girafe, il fallait que je fasse quelque chose... en attendant Noël.

Il faut quand même préciser que je suis adepte des jouets en bois... c'est doux, c'est chaud, c'est vivant, le bois ! C'est sain, c'est écolo aussi... c'est durable ! C'est tellement mieux que le plastique ! Donc la Fée, elle a des jouets en bois, aussi. Surtout. Des cubes, des formes à encastrer, des puzzles. Elle a aussi des jouets et des figurines en tissu (et ça coûte un bras aussi). C'est mignon, c'est coloré, c'est adorable !

Seulement voilà. La Fée, elle ne joue pas avec ses jouets en bois. Les cubes, elles les ignore. Les puzzles, elle perd les pièces. Les formes à encastrer, elle essaie... puis se rabat sur la solution de facilité qui consiste à enfourner les pièces dans la grande ouverture de la boîte sans passer par les trous correspondants (après tout, pourquoi s'embêter... pas folle la guêpe). 

Bref, arrivées au Temple de la Consommation Tout-Plastique, voilà que ma minette révèle sa face cachée... des jouets inertes, point ne veut. Mais rit aux éclats, babille et tripote tout ce qui comporte des "bip", des "tut", des "pouet" et autres "dring", des lumières à la sapin-de-Noël, du plastique, des piles...

Elle a finalement jeté son dévolu sur une peluche interactive LeapFrog. Moi, le compromis me va bien. Le prix plus que correct, et la possibilité de connecter la bête à Internet afin de télécharger des comptines supplémentaires, des interactions supplémentaires, et comble du summum du top : apprendre à la bestiole à appeler l'enfant par son prénom. C'est-y pas génial, ça quand même ? Moi, je suis sceptique... la puce est enchantée, et traîne son nouveau copain partout derrière elle.

itp

La mort dans l'âme, j'ai bien dû me rendre à l'évidence : on ne fait pas toujours ce qu'on veut, avec ses enfants.